Pour tous les débutants du vapotage

Premier mois sans tabac (le bilan)

Premier mois sans tabac (le bilan)

Voilà maintenant 1 mois que je suis passé au vapotage, il est donc temps de faire un premier petit bilan sur les bienfaits et inconvénients de cette façon d’arrêter la cigarette. Et le fait d’arrêter le tabac, qu’est ce que à changer 1 mois plus tard ?

 

 

Commençons par « couper cours » aux fausses rumeurs :

Quand j’ai commencé à me renseigner sur la e-cigarette, j’ai lu à peu près tout et son contraire. Il m’avait été très difficile de me forger un avis avant que des amis proches s’y mettent eux même comme je le précisé dans mon premier billet sur ce blog. Heureusement quelques parts qu’ils s’y sont mis sinon je n’aurais peut être jamais sauté le pas de la e-cigarette.

Donc pour l’instant (et pour faire cours), pas de décollement de poumons, de crise d’asme ou autres. Evidement, chaque personne est différente, je pense même qu’une machine mal utilisée peut être nocive car mine de rien même mon nouveau compagnon est bien puissant.

Je pense aussi que commencer par prendre un e-liquid avec un arôme de tabac a été (pour moi en tous cas), une bonne idée car je me sentais mal passer directement aux arômes fruités. Et même si je n’ai pas poursuivi très longtemps avec des arômes de tabac, je ne doute pas de leurs nécessité.

Les premiers bienfaits :

Tout vient à point à qui sait attendre. En effet, quand je me suis arrêté je ne m’attendais pas à retrouver de manière quasi immédiate un odorat. Retrouver cette sensation m’a fait un peu bizarre. D’un coup, les odeurs n’ont pas été différentes mais plus puissante.

Le plus étonnants a peut être été le jour, ou un homme s’est allumé une cigarette juste à mes côtés. Jusque là rien de choquant me direz vous ? Et bien, au bout d’à peine deux semaines de vapotage, ma gêne par rapport à l’odeur qui se dégageait de ce monsieur, elle, l’a été… choquante. J’ai en effet du m’éloigner de mon interlocuteur tenant fièrement ma e-clope à la main.

Je n’ai pas encore ressenti les autres bienfaits de l’arrêt de la cigarette, mais il ne faut pas être trop presser. J’ai quand même eut le plaisir de constater que ma faim n’augmentait pas (en tous cas pour le moment), je n’ai pas pris de poids non plus. donc ouf !

 

Les petits inconvénients :

Jusqu’à maintenant, je n’ai pas d’inconvénients. Evidement, à ce stade, impossible de me passer de vapoter. Je trouve même que je vapote un peu trop. Par contre, je n’ai ressenti absolument aucun des effets secondaires liées à la consommation de la cigarette électronique. Je pense que cela tiens du fait que j’ai correctement choisi mon taux de nicotine. 6mg pour une consommation de presque 1 paquet de Winston légère par jour semble donc raisonnable.

Petite confession, toutefois, il m’est arrivé de ressentir le « manque » à quelques reprises. Les clopes les plus difficiles étant tels que celles en sortant d’un bon repas, ou lors d’un apéro avec les copains, mais en dehors de celles-ci, aucun problèmes !… mais alors vraiment aucun ! Lorsque cela m’est arrivé heureusement ma e-cigarette était à porter de main, sinon je pense qu’il y aurait eut des morts.

Si je devais noter un petit inconvénient, c’est peut être le stress de la panne de batterie ou de e-liquid. En effet, je suis un peu tête en l’air, j’oublie donc de recharger ma clope, et malheureusement je suis susceptible de la payer dans la journée. Il m’est déjà arrivéé d’être en panne de e-liquid, mais heureusement pour moi, les boutiques physiques sont de plus en plus nombreuses. J’ai donc pu recharger rapidement, mais c’est un peu énervant quand vous avez un petit stock à la maison. Donc si il y a une chose à retenir, c’est de toujours avoir une petite fiole et un moyen de charger votre batterie à porter de main, surtout si vous bougez beaucoup comme moi.

La conclusion de mon premier mois sans tabac :

Evidemment, on lâche rien. La clope ne me manque pas c’est le principal. Je me suis même habitué aux arômes fruités et autres gout originaux hors que je me disais au départ que je n’y arriverais pas. Et oui, je ne fume, euh non, je ne vapote plus de gout tabac.

Et vous, quels ont été vos difficultés dans l’arrêt du tabac ? Le passage à la cigarette électronique a t’il été difficile pour vous ? 

Dites nous le dans le commentaire !

Petit Ré-édit : Après avoir rédigé cet article madame Vapote m’a fait remarquer qu’en fait j’étais plutôt à 1,5 mois, preuve si il en est, que la cigarette électronique peut être un bon substitut à la cigarette « classique ».

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *